décembre 6, 2021

L’endoscopie : tout ce qu’il faut savoir

L’endoscopie est une méthode d’exploration des organes et des cavités du corps. Elle est réalisée à l’aide d’un endoscope, qui est un tube rigide ou flexible avec une lampe et une caméra fixée à son extrémité. L’endoscopie ou le fibroscope a une double fonction : diagnostic et traitement. Bref, tout ce qu’il faut savoir sur le sujet dans cet article.

Qu’est-ce que l’endoscopie ?

L’endoscopie est un examen médical, également appelé « fibroscopie ». L’endoscopie permet aux professionnels de santé d’utiliser un instrument spécifique : un endoscope pour explorer l’intérieur d’une cavité ou d’un organe. Ce dernier permet d’accéder à des parties du corps inaccessibles aux yeux. Il existe différentes formes d’endoscopie, les plus connues sont la coloscopie (observation du côlon), l’examen des fibres nasales (cavité nasale, larynx), la laryngoscopie (larynx), la bronchoscopie (bronche), la laparoscopie (abdominale), la cystoscopie (vessie) et l’hystéroscopie (cavité utérine). Si vous voulez acheter une machine industrielle pour une endoscopie, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise de Boroscope spécialisé dans ce domaine. Il dispose des matériels qui répondent parfaitement aux attentes et aux exigences de l’ensemble de la clientèle présente sur le marché.

À quoi sert un endoscope ?

L’endoscopie peut être :

  • À des fins de diagnostic : pour vérifier s’il y a des muqueuses, des blocages ou des lésions possibles (polypes, tumeurs) dans différents organes ;
  • Traiter des maladies : il peut également être utilisé pour traiter des maladies.

Le médecin peut ajouter divers accessoires à l’endoscope, tels que des pincettes ou des aiguilles, qui permettent de prélever des échantillons de tissus ou de fluides à des fins d’analyse, ou d’effectuer des interventions chirurgicales, telles que l’élimination de polypes ou de « tumeurs ».

Dans tous les cas, les indications de l’endoscopie dépendent de l’organe à explorer.

  • La gastroscopie est une endoscopie de l’estomac ;
  • La bronchoscopie est un examen endoscopique de la bronche ;
  • La coloscopie est un examen endoscopique du côlon ou du gros intestin ;
  • La cystoscopie est un examen endoscopique de la vessie ;
  • L’arthroscopie est un examen endoscopique des articulations ;

Etc. Pour une machine industrielle d’endoscopie design et épurée, faites confiance à une entreprise de Boroscope. Leur équipe d’expert dans le domaine est à votre disposition du lundi au jeudi de 7 h 30 à 18 h et le vendredi de 7 h 30 à 12 h 30.

Pourquoi voulez-vous réaliser une endoscopie ?

L’endoscopie est un examen qui doit être réalisé par un professionnel de la santé. Généralement, l’endoscopie peut examiner l’intérieur d’une cavité ou d’un organe pour poser un diagnostic ; c’est ce qu’on appelle l’endoscopie « diagnostique ». Cependant, elle peut également être utilisée pour agir sur des problèmes spécifiques rencontrés dans le corps du patient, il s’agit de l’endoscopie « chirurgicale ». Dans le cas d’un endoscope chirurgical, l’endoscope est associé au matériel chirurgical pour intervenir lors de l’observation. Pour recevoir des patients ayant besoin de faire une endoscopie avec une machine de technologie de pointe, l’idéale est de la concevoir chez une entreprise de boroscope. Leur équipe est à l’écoute de chacun de vos besoins afin de vous proposer le meilleur service adapté à vos besoins.

Comment se déroule l’examen ?

Lors de la réalisation d’une endoscopie sous anesthésie générale, un court séjour à l’hôpital (généralement 1 jour) est nécessaire. Tout d’abord, le patient est conduit dans une cabine ou une pièce pour se déshabiller et se préparer à entrer dans la salle d’opération (robe, chapeau, chaussons stériles). Il peut également être nécessaire de retirer les prothèses dentaires. Le patient est ensuite conduit au bloc opératoire, où l’anesthésiste lui injectera des sédatifs. Une fois que le patient s’est endormi, le gastroentérologue introduit l’endoscope par la bouche ou le nez (endoscopie haute). Il souffle d’abord l’air de la paroi de l’estomac pour une meilleure visibilité. À l’aide de la caméra, le médecin peut explorer l’intérieur de l’œsophage, de l’estomac et du duodénum.

Si nécessaire, il peut également prélever des échantillons avant de retirer le matériel. Une fois l’examen terminé, le patient sera ramené en salle de réveil où il y restera environ 1 heure, c’est-à-dire le temps de se réveiller, puis de vérifier sa tension artérielle, sa respiration et son état général. Avant que le patient ne rentre chez lui, le médecin communiquera la première observation. Dans le cas des échantillons, il faut plusieurs jours pour obtenir des résultats définitifs. Si vous souhaitiez que vos patients se sentent à l’aise pour une endoscopie, procurez-vous les matériels chez une entreprise de boroscope. Il offre des prestations de grande qualité sur site et vous propose un matériel de qualité supérieure, sélectionné avec les plus grands soins.

Quels sont les différents types d’endoscopie ?

Endoscope haut

Comme son nom l’indique, il aide à visualiser l’œsophage, l’estomac et le duodénum qui constituent la partie supérieure du système digestif. L’endoscope de l’équipement utilisé pour l’inspection ne permet pas seulement d’observer. Dans certains cas, il est utilisé pour prélever des échantillons de tissus (biopsie) ou pour enlever des tumeurs. Pour ce faire, le médecin utilisera la pince à épiler fournie dans l’endoscope.

Endoscope bas

Aussi appelée coloscopie, ce type d’endoscopie consiste à examiner le côlon et le rectum. Ce test convient aux personnes qui continuent à ressentir certains symptômes, tels que la diarrhée ou du sang dans les selles.

Une endoscopie basse permet d’observer et/ou d’éliminer toute lésion. Si la coloscopie est un acte médical particulièrement effrayant, elle est aussi très courante : la France réalise plus d’un million de coloscopies chaque année

Endoscopie interventionnelle

Lors de sa création, l’endoscopie avait pour seul but de permettre aux médecins d’explorer et de visualiser les organes creux du corps (comme les intestins, la vessie ou l’estomac). Depuis, de nombreuses avancées technologiques ont permis d’améliorer la qualité des images générées.

Les endoscopes digestifs interventionnels sont apparus dans les années 1990, puis les endoscopes à fibres ont été équipés de sondes électroniques linéaires. Par conséquent, si le champ de vision est légèrement rétréci, le mouvement de l’instrument peut être suivi à sa sortie de l’appareil.

Aujourd’hui, l’endoscopie interventionnelle est essentielle dans le traitement des patients atteints de cancer gastrique, ainsi qu’en oncologie générale. L’amélioration générale des endoscopes a conduit à une extrême précision de l’observation des lésions et une meilleure fiabilité du traitement. Bref, pour tous les professionnels de la santé qui ont besoin d’une machine hors pair pour l’endoscopie, nous vous recommandons de l’acheter chez un boroscope. Leurs experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos demandes d’informations et de conseils.

 

 

 

<<< Si vous voulez voir d’autres articlescliquez ici .>>>